La CPME, CINOV Numérique, FacebookFrance, CERFRANCE, Cdiscount et La Redoute lancent le Collectif pour la digitalisation des TPE-PME.

La crise sanitaire a été un point de bascule pour la transformation numérique des TPE-PME, avec une progression spectaculaire de la vente en ligne sur 2020 avec 53% d’augmentation moyenne sur l’année. Le commerce multicanal de demain offrira aux clients une expérience d’achat qui conjugue le meilleur du commerce physique et du commerce digital.

Réunissant des acteurs représentant les TPE-PME et les entreprises numériques, ce Collectif formulera des recommandations concrètes pour accélérer ce processus en tenant compte :
> des besoins de ressources
> de la qualification des dirigeants et employés
> du besoin de visibilité des dispositifs publics d’accompagnement
> de l’accessibilité à l’information et à la formation
> de la mise en conformité réglementaire
> de l’appréhension liée à la sécurité des données en France
> du premier pas dans la numérisation
> de l’autonomie numérique des entreprises

Ce Collectif rendra son rapport aux pouvoirs publics le 5 mai 2021 à 13h30, à l’occasion d’un webinaire ouvert à tous.

Inscription

TPE, comment obtenir l’aide numérique de 500 euros ?

Quelles sont les conditions et modalités pour bénéficier du « chèque numérique » de 500 euros ? Consultez notre fiche technique pour tout savoir sur cette aide.

Mis en place en janvier 2021, le « chèque numérique » a été crée pour aider les TPE à se numériser. Depuis le 2 avril 2021, le délai de facturation des dépenses pour bénéficier de cette aide a été prolongé de 3 mois.

Désormais, les factures à adresser sur le site ASP comme justificatif de la demande du « chèque numérique » peuvent être datées entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021 (au lieu du 31 mars 2021).

Reconfinement : la CPME en ordre de bataille pour les TPE-PME.

“Nous entrepreneurs, nous sommes habitués comme tous les Français, mais nous ne sommes pas résignés et on va continuer à se battre parce qu’on n’a pas le choix. » a déclaré F. Asselin jeudi sur RTL.

Alors que le président de la République a annoncé que les restrictions sanitaires vont être étendues à l’ensemble de la métropole, et que les écoles vont être fermées pour 4 semaines, la CPME a déploré les conséquences pour de très nombreuses entreprises et commerces. Elle a également pointé la désorganisation induite au sein des TPE-PME par la fermeture des écoles, qui contraindra les parents au chômage partiel.

La CPME réclame donc le maintien des mesures de compensation financière et le rétablissement de l’activité partielle sans reste à charge pour les entreprises concernées, quel que soit leur secteur d’activité.

François Asselin a plaidé pour que des dispositifs spécifiques soient pris en faveur des indépendants car il faut traiter l’endettement personnel des entrepreneurs pour que la catastrophe économique ne soit pas une catastrophe humaine.

La CPME a cependant salué la perspective de réouverture à la mi-mai donnée aux secteurs fermés de la culture et des HCR qui donne de l’espoir aux professionnels.

Les Vendredis de l’Échange by CPME 25 – Vendredi 16 avril 2021 de 12h à 14h

Isabelle QUINQUE et Marie PHILIPPE, Société AESIO
expertes de la protection sociale
ouvriront les échanges sur le thème de
la protection sociale du chef d’entreprise :
êtes-vous bien protégé ?

TEMIS – Entrée TEMIS CENTER 1
17 F Rue Alain Savary à Besançon
Salle AGORA
Dans le strict respect des mesures sanitaires

Limité à 10 personnes
26 € par personne *
Inscription obligatoire ici

*Téléphonez pour avoir toutes les informations
Sylvie LAROCHE : 06 58 90 04 88

Pour faire barrage à l’épidémie, le gouvernement envisage une nouvelle paperasse !

Depuis plus d’un an, les entreprises ont mis en place le télétravail. Les partenaires sociaux ont conclu un accord national interprofessionnel pour en cadrer l’usage. Mais aujourd’hui, la lassitude prévaut et il devient de plus en plus difficile aux employeurs de l’imposer. Il convient donc d’inciter, d’encourager et de motiver les employeurs et les salariés en rappelant que le télétravail contribue à limiter le risque de propagation de la Covid-19.

C’est le moment choisi par le gouvernement pour menacer et imposer de nouvelles obligations administratives. Le projet de nouveau « Protocole pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 » prévoit d’imposer à toutes les entreprises, sans distinction de taille, un plan d’action pour réduire au maximum le temps de présence sur site, tenant compte des activités télétravaillables au sein de l’entreprise, à présenter à l’inspection du travail en cas de contrôle.

Nul doute qu’une paperasse de plus sera un barrage efficace contre l’épidémie. Les chefs d’entreprise apprécieront qu’à défaut de leur proposer une date de vaccination, on leur impose une nouvelle obligation !

Les commerçants, principales victimes du reconfinement d’une partie de la France !

Le reconfinement de 16 départements est une mauvaise nouvelle qui va à nouveau pénaliser les commerces considérés comme non essentiels et perturber la grande distribution qui va devoir trier entre les marchandises autorisées et les autres.

Les commerçants, déjà fragilisés par l’année écoulée, sont encore montrés du doigt alors qu’ils ont été astreints à des protocoles sanitaires stricts. La CPME veillera à ce que le gouvernement mette en place des mesures de soutien, notamment pour les TPE-PME (dépréciation des stocks, prise en charge réelle des loyers…).

Un délai de prévenance serait également utile pour permettre aux entreprises concernées de connaître les nouvelles règles applicables. Des chefs d’entreprise doivent appliquer des règles qu’ils ne connaissent pas ! Et ce, sous peine de sanctions…

Il est maintenant impératif de donner des perspectives claires aux Français. Le gouvernement demande de nouveaux efforts, il doit de son côté s’engager à respecter le rythme annoncé de la campagne de vaccination. La CPME réclame donc des dates précises de réouverture pour redonner de l’espoir !

Télétravail : accompagnement gratuit des TPE et PME.

L’offre « Objectif Télétravail » a été créée pour aider les TPE et PME à mettre en place ou maintenir le télétravail en coordination avec l’Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) et le ministère du Travail.

Objectif Télétravail apporte des conseils et un accompagnement au chef d’entreprise pour organiser le télétravail de ses équipes. Quelles activités peuvent être réalisées en télétravail ? Comment organiser le travail à distance dans de bonnes conditions en période de crise sanitaire ? etc.

Entièrement gratuite, cette plateforme permet à toute entreprise de moins de 250 salariés de bénéficier de conseils pour mettre en place efficacement le télétravail.

Pour être contacté par un expert, renseignez le formulaire de contact : https://lnkd.in/dbCQ2hN

Site Objectif Télétravail : https://lnkd.in/emXtcZW

Répondez à l’enquête de la Commission européenne sur la RSE !

La Commission européenne mène une étude sur l’adoption de la responsabilité sociale des entreprises par les PME et les start-ups, pour recueillir les bonnes pratiques et étudier les dispositifs de soutien des entreprises.

L’objectif est de proposer des recommandations et solutions pratiques pour encourager l’adoption de la RSE par les PME.

Répondez au sondage avant le 15 avril : https://lnkd.in/dj79-Vf

L’enquête s’adresse plus particulièrement aux petites et moyennes entreprises qui opèrent dans les secteurs suivants :
► Agro-alimentaire,
► Textiles et vêtements,
► Transports (terrestres, maritimes et aériens),
► Commerce de détail (toutes les activités de détail),
► Produits pharmaceutiques,
► Mines et carrières (extraction de charbon, d’allumage, de minerais métalliques, activités d’extraction et services d’appui),
► Tourisme et hôtellerie,
► Banques, finances et assurances.

vendredi 26 Février 2021 : les vendredis de l’échange by CPME 25

Les vendredis de l’échange By CPME 25 : Vendredi 26 Février 2021 de 12h à 14h.

Salle AGORA – TEMIS – Entrée TEMIS CENTER 1 – 17 F Rue Alain Savary à Besançon. Dans le strict respect des mesures sanitaires.

Maître Christine MAYER BLONDEAU, Avocate, ouvrira les échanges sur le thème du télétravail et répondra à vos questions sur le droit du travail.

 

 

localisation de la salle AGORA

Je m’inscris à l’événement du vendredi 26 02 2021 

ou téléphonez-nous pour avoir toutes les informations au 06 58 90 04 88.

Jeudi 25 Février 2021 Les jeudis de la CPME 25 : l’info en direct avec le Cabinet FIDAL

 

THÈME : les nouvelles technologies : employeur – salarié : quels droits ? quelles limites ?

Dans votre entreprise, vous envoyez des mails, vous utilisez les réseaux sociaux, internet, ou d’autres outils numériques. Dans le cadre des jeudis de l’information, votre CPME 25 vous informe sur les droits, les limites et les obligations de chacun sur ce thème.
Intervenants Cabinet FIDAL :
Maître Floriane PETITJEAN – Département Droit Social
Maître Géraldine BOREY – Département Droit Economique
Et avec la participation de la Société FC NET (Besançon).

Salle Agora – TEMIS – 17 F Rue Alain Savary à Besançon.
Dans le strict respect des mesures sanitaires.

localisation de la salle AGORA

 

Je m’inscris à lévènement du 25 02 2021