Chefs d’entreprise, consultez le protocole sanitaire national

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été publié lundi 31 août. Depuis le 1er septembre, le port du masque en entreprise, dans des lieux clos, est la règle. L’objectif, limiter la propagation du virus tout en assurant la poursuite de l’activité économique.

La CPME vous informe sur les 7 points à retenir

  • Désignation d’un référent : dans les TPE-PME, cela peut être le dirigeant
  • Le télétravail est recommandé. S’il ne peut être mis en place, s’assurer que toutes les protections nécessaires sont à la disposition des salariés sur le lieu de travail.
  • Les masques doivent être fournis par l’employeur. Pour les masques en tissu, c’est également à l’employeur de les nettoyer.
  • En fonction de votre zone géographique (verte, orange ou rouge), des adaptations des règles sanitaires sont à prévoir.
  • Atelier, open space, bureau individuel : certaines adaptations au port du masque sont possibles, notamment lorsque la règle des 4m2 est respectée.
  • Le nettoyage et la désinfection des espaces de travail doivent être régulièrement effectués.
  • L’employeur n’est pas tenu d’organiser des tests de dépistage pour ses salariés. En revanche, il peut relayer les messages des autorités sanitaires.

Présente depuis le début des concertations, la CPME a été entendue sur plusieurs de ses demandes comme : le maintien de dérogations dans certaines activités comme les HCR et la possibilité donnée aux travailleurs d’être plusieurs dans un véhicule utilitaire. En revanche, la Confédération regrette la grande complexité induite par les différents cas en fonction de la zone géographique d’implantation de l’entreprise.

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a par la suite déclaré que les entreprises disposaient d’un délai pour mettre en œuvre ces mesures. Toutefois, les modalités de contrôle ne sont pas précisées.

Retrouvez toutes les mesures dans le protocole national.

Source : cpme.fr

Comment redynamiser ses équipes en période de crise ?

Crise du Covid-19 oblige, les salariés ont besoin d’être rassurés.
3 façons pour le chef d’entreprise de remotiver, et surtout, de rassurer les troupes : l’exemplarité, l’écoute et la transparence.

Montrer l’exemple

Vos équipes doivent retourner au bureau, ouvrir un commerce, être sur un chantier ? Alors, entrepreneurs, soyez, vous aussi, présents ! Envoyez un message fort : il faut que le travail reprenne, que l’économie se relance, tout le monde est dans le même bateau.
Un chef d’entreprise au plus près de ses collaborateurs fera toute la différence et renforcera l’esprit d’équipe et de solidarité.

Être à l’écoute de son équipe

Le coronavirus circule toujours, les gens ont peur et c’est normal. Ecoutez votre équipe et rassurez-la : vous avez installé des protections dans votre PME ? Vous pouvez mettre en place du télétravail pour éviter les déplacements ? Discutez-en avec vos collaborateurs et montrez-leur que vous comprenez leurs angoisses et mettez tout en œuvre pour avoir un environnement adapté et sécurisant.

Certains de vos salariés sont en télétravail ? Ne les oubliez pas ! Faites des points réguliers, appelez-les, félicitez-les pour leur travail et faites-leur confiance !
Votre équipe sera alors rassurée et surtout beaucoup plus efficace.

La transparence, maillon essentiel dans une PME

La communication est primordiale dans une entreprise, mais encore plus en ce moment. Les gens se posent des tas de questions et c’est logique : répondez-y. Vous n’avez pas la réponse ? Soyez honnête, dites-le.
Les salariés peuvent comprendre qu’il s’agit d’une situation inédite pour vous aussi, il est normal que vous n’ayez pas encore toutes les clés en main. Mais cela fait partie de votre rôle d’entrepreneur, de leader d’une équipe, de communiquer.
Soyez constant et transparent. Faites des réunions d’équipe, des mails récapitulatifs, soyez ouverts au dialogue. Un patron qui parle à ses équipes et qui fait circuler l’information est toujours plus apprécié.

Vous avez des questions sur la crise, les protections sanitaires, les dispositifs en faveur des TPE-PME ? La CPME est là pour vous accompagner : devenez adhérent !

Source : cpme.fr