Les commerçants, principales victimes du reconfinement d’une partie de la France !

Le reconfinement de 16 départements est une mauvaise nouvelle qui va à nouveau pénaliser les commerces considérés comme non essentiels et perturber la grande distribution qui va devoir trier entre les marchandises autorisées et les autres.

Les commerçants, déjà fragilisés par l’année écoulée, sont encore montrés du doigt alors qu’ils ont été astreints à des protocoles sanitaires stricts. La CPME veillera à ce que le gouvernement mette en place des mesures de soutien, notamment pour les TPE-PME (dépréciation des stocks, prise en charge réelle des loyers…).

Un délai de prévenance serait également utile pour permettre aux entreprises concernées de connaître les nouvelles règles applicables. Des chefs d’entreprise doivent appliquer des règles qu’ils ne connaissent pas ! Et ce, sous peine de sanctions…

Il est maintenant impératif de donner des perspectives claires aux Français. Le gouvernement demande de nouveaux efforts, il doit de son côté s’engager à respecter le rythme annoncé de la campagne de vaccination. La CPME réclame donc des dates précises de réouverture pour redonner de l’espoir !