TPE, comment obtenir l’aide numérique de 500 euros ?

Quelles sont les conditions et modalités pour bénéficier du « chèque numérique » de 500 euros ? Consultez notre fiche technique pour tout savoir sur cette aide.

Mis en place en janvier 2021, le « chèque numérique » a été crée pour aider les TPE à se numériser. Depuis le 2 avril 2021, le délai de facturation des dépenses pour bénéficier de cette aide a été prolongé de 3 mois.

Désormais, les factures à adresser sur le site ASP comme justificatif de la demande du « chèque numérique » peuvent être datées entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021 (au lieu du 31 mars 2021).

Pour faire barrage à l’épidémie, le gouvernement envisage une nouvelle paperasse !

Depuis plus d’un an, les entreprises ont mis en place le télétravail. Les partenaires sociaux ont conclu un accord national interprofessionnel pour en cadrer l’usage. Mais aujourd’hui, la lassitude prévaut et il devient de plus en plus difficile aux employeurs de l’imposer. Il convient donc d’inciter, d’encourager et de motiver les employeurs et les salariés en rappelant que le télétravail contribue à limiter le risque de propagation de la Covid-19.

C’est le moment choisi par le gouvernement pour menacer et imposer de nouvelles obligations administratives. Le projet de nouveau « Protocole pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 » prévoit d’imposer à toutes les entreprises, sans distinction de taille, un plan d’action pour réduire au maximum le temps de présence sur site, tenant compte des activités télétravaillables au sein de l’entreprise, à présenter à l’inspection du travail en cas de contrôle.

Nul doute qu’une paperasse de plus sera un barrage efficace contre l’épidémie. Les chefs d’entreprise apprécieront qu’à défaut de leur proposer une date de vaccination, on leur impose une nouvelle obligation !

Télétravail : accompagnement gratuit des TPE et PME.

L’offre « Objectif Télétravail » a été créée pour aider les TPE et PME à mettre en place ou maintenir le télétravail en coordination avec l’Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) et le ministère du Travail.

Objectif Télétravail apporte des conseils et un accompagnement au chef d’entreprise pour organiser le télétravail de ses équipes. Quelles activités peuvent être réalisées en télétravail ? Comment organiser le travail à distance dans de bonnes conditions en période de crise sanitaire ? etc.

Entièrement gratuite, cette plateforme permet à toute entreprise de moins de 250 salariés de bénéficier de conseils pour mettre en place efficacement le télétravail.

Pour être contacté par un expert, renseignez le formulaire de contact : https://lnkd.in/dbCQ2hN

Site Objectif Télétravail : https://lnkd.in/emXtcZW

Répondez à l’enquête de la Commission européenne sur la RSE !

La Commission européenne mène une étude sur l’adoption de la responsabilité sociale des entreprises par les PME et les start-ups, pour recueillir les bonnes pratiques et étudier les dispositifs de soutien des entreprises.

L’objectif est de proposer des recommandations et solutions pratiques pour encourager l’adoption de la RSE par les PME.

Répondez au sondage avant le 15 avril : https://lnkd.in/dj79-Vf

L’enquête s’adresse plus particulièrement aux petites et moyennes entreprises qui opèrent dans les secteurs suivants :
► Agro-alimentaire,
► Textiles et vêtements,
► Transports (terrestres, maritimes et aériens),
► Commerce de détail (toutes les activités de détail),
► Produits pharmaceutiques,
► Mines et carrières (extraction de charbon, d’allumage, de minerais métalliques, activités d’extraction et services d’appui),
► Tourisme et hôtellerie,
► Banques, finances et assurances.

Face à la crise, la CPME propose des mesures concrètes pour protéger les indépendants !

Les 3 millions d’indépendants en France sont les moins bien protégés et ils sont pourtant en première ligne face à la crise. La CPME a donc proposé le 28 janvier 11 mesures d’urgence pour les dirigeants indépendants en difficulté, et leur entreprise.

En dialogue étroit avec l’exécutif qui planche actuellement sur un dispositif, la CPME s’est exprimée dans les médias sur ses propositions. Pour une protection efficace, elle propose d’agir à 4 niveaux :
> Lorsque les entrepreneurs sont contraints d’envisager une cessation d’activité : les accompagner tout au long de la procédure, en s’assurant qu’il n’existe pas d’alternative viable au dépôt de bilan.
> Lorsque le poids de la dette accumulée depuis le début de la crise risque de les faire plonger, nous préconisons des mesures pour réduire leur endettement.
> Lorsque la liquidation de l’entreprise est prononcée, agir pour éviter les faillites en cascades d’autres PME qui seraient entraînées dans leur chute et ne pas laisser tomber l’entrepreneur dans la misère.
> Pour qu’au désastre économique on n’ajoute pas un désastre humain, il faut accompagner psychologiquement celles et ceux dont la vie bascule.

Comment redynamiser ses équipes en période de crise ?

Crise du Covid-19 oblige, les salariés ont besoin d’être rassurés.
3 façons pour le chef d’entreprise de remotiver, et surtout, de rassurer les troupes : l’exemplarité, l’écoute et la transparence.

Montrer l’exemple

Vos équipes doivent retourner au bureau, ouvrir un commerce, être sur un chantier ? Alors, entrepreneurs, soyez, vous aussi, présents ! Envoyez un message fort : il faut que le travail reprenne, que l’économie se relance, tout le monde est dans le même bateau.
Un chef d’entreprise au plus près de ses collaborateurs fera toute la différence et renforcera l’esprit d’équipe et de solidarité.

Être à l’écoute de son équipe

Le coronavirus circule toujours, les gens ont peur et c’est normal. Ecoutez votre équipe et rassurez-la : vous avez installé des protections dans votre PME ? Vous pouvez mettre en place du télétravail pour éviter les déplacements ? Discutez-en avec vos collaborateurs et montrez-leur que vous comprenez leurs angoisses et mettez tout en œuvre pour avoir un environnement adapté et sécurisant.

Certains de vos salariés sont en télétravail ? Ne les oubliez pas ! Faites des points réguliers, appelez-les, félicitez-les pour leur travail et faites-leur confiance !
Votre équipe sera alors rassurée et surtout beaucoup plus efficace.

La transparence, maillon essentiel dans une PME

La communication est primordiale dans une entreprise, mais encore plus en ce moment. Les gens se posent des tas de questions et c’est logique : répondez-y. Vous n’avez pas la réponse ? Soyez honnête, dites-le.
Les salariés peuvent comprendre qu’il s’agit d’une situation inédite pour vous aussi, il est normal que vous n’ayez pas encore toutes les clés en main. Mais cela fait partie de votre rôle d’entrepreneur, de leader d’une équipe, de communiquer.
Soyez constant et transparent. Faites des réunions d’équipe, des mails récapitulatifs, soyez ouverts au dialogue. Un patron qui parle à ses équipes et qui fait circuler l’information est toujours plus apprécié.

Vous avez des questions sur la crise, les protections sanitaires, les dispositifs en faveur des TPE-PME ? La CPME est là pour vous accompagner : devenez adhérent !

Source : cpme.fr