Projet de loi Climat : contraindre plutôt qu’accompagner est une erreur !

La protection de l’environnement, la réduction des gaz à effet de serre et la décarbonation de notre économie sont des enjeux majeurs. Il est logique que les TPE-PME poursuivent leur engagement dans des démarches de transformation de leur mode de fonctionnement et de production. Pour autant, les pouvoirs publics doivent prendre en compte leur réalité économique.

Le projet de loi Climat est loin d’être exempt de tout reproche en la matière. Nombre des mesures prévues sont aussi vertueuses que coûteuses, voire inapplicables dans les TPE/PME (généralisation de la consigne du verre, obligation de vente en vrac…).

Par ailleurs, ce texte, au travers d’une hausse de la fiscalité du transport routier de marchandises, méconnaît la grande fragilité économique de ce secteur qui a besoin qu’on l’accompagne dans sa transition énergétique mais sans affaiblir sa compétitivité.

Enfin, Le délit d’écocide est en totale contradiction avec la volonté affichée de réindustrialiser la France et d’accroître son attractivité. Contraindre plutôt qu’accompagner et inciter est aux antipodes des démarches de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) que promeut la CPME depuis de nombreuses années.

Les actions de la CPME nationale en 2019

Quels ont été les combats et les actions de la CPME en 2019 ? Comment la confédération s’est-elle mise en ordre de marche pendant la crise du coronavirus pour accompagner les entrepreneurs ?

Retour sur une année riche en mobilisation avec nos deux rapports d’activité.

> Rapport d’activité : décryptage d’une année de mobilisation
https://lnkd.in/dd37upk

> Rapport Développement durable : la dynamique responsable des PME
https://lnkd.in/dsZSFEF

Bonne lecture !