Reconfinement : la CPME en ordre de bataille pour les TPE-PME.

“Nous entrepreneurs, nous sommes habitués comme tous les Français, mais nous ne sommes pas résignés et on va continuer à se battre parce qu’on n’a pas le choix. » a déclaré F. Asselin jeudi sur RTL.

Alors que le président de la République a annoncé que les restrictions sanitaires vont être étendues à l’ensemble de la métropole, et que les écoles vont être fermées pour 4 semaines, la CPME a déploré les conséquences pour de très nombreuses entreprises et commerces. Elle a également pointé la désorganisation induite au sein des TPE-PME par la fermeture des écoles, qui contraindra les parents au chômage partiel.

La CPME réclame donc le maintien des mesures de compensation financière et le rétablissement de l’activité partielle sans reste à charge pour les entreprises concernées, quel que soit leur secteur d’activité.

François Asselin a plaidé pour que des dispositifs spécifiques soient pris en faveur des indépendants car il faut traiter l’endettement personnel des entrepreneurs pour que la catastrophe économique ne soit pas une catastrophe humaine.

La CPME a cependant salué la perspective de réouverture à la mi-mai donnée aux secteurs fermés de la culture et des HCR qui donne de l’espoir aux professionnels.

Télétravail : accompagnement gratuit des TPE et PME.

L’offre « Objectif Télétravail » a été créée pour aider les TPE et PME à mettre en place ou maintenir le télétravail en coordination avec l’Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) et le ministère du Travail.

Objectif Télétravail apporte des conseils et un accompagnement au chef d’entreprise pour organiser le télétravail de ses équipes. Quelles activités peuvent être réalisées en télétravail ? Comment organiser le travail à distance dans de bonnes conditions en période de crise sanitaire ? etc.

Entièrement gratuite, cette plateforme permet à toute entreprise de moins de 250 salariés de bénéficier de conseils pour mettre en place efficacement le télétravail.

Pour être contacté par un expert, renseignez le formulaire de contact : https://lnkd.in/dbCQ2hN

Site Objectif Télétravail : https://lnkd.in/emXtcZW

Vaccins : il faut sortir de la logique administrative !

Chaque semaine perdue aura un coût en vies humaines d’abord, économique ensuite. Ce fiasco logistique est d’autant plus surprenant que, contrairement à l’épisode des masques, le temps permettait d’organiser les choses. La suradministration, couplée au principe de précaution, débouche sur une situation ubuesque.

Se faire vacciner doit être simple et facile.

Nous demandons que les entreprises qui le peuvent puissent proposer à leurs salariés de se faire vacciner. La médecine du travail pourrait être mise à contribution.

Nous demandons également que les professionnels libéraux de santé présents sur tout le territoire national, aient les moyens d’administrer le vaccin au plus grand nombre. Les pharmaciens d’officine y sont prêts, les infirmières libérales le réclament.

Accélérer la campagne de vaccination dans les EHPAD et donner la priorité au personnel soignant est logique. Mais notre pays est capable de mener plusieurs campagnes de front.

À condition que l’on fasse confiance aux professionnels libéraux et que l’on accepte de sortir d’une simple logique administrative qui bride toute initiative.

Reconfinement : toutes les mesures de soutien aux PME dans notre dossier spécial

Pour vous aider à y voir plus clair, la CPME met à votre disposition, à titre exceptionnel, en accès libre sur son site, une veille d’informations habituellement dédiée à nos adhérents, car dans la crise que nous traversons, ces dispositifs sont un outil crucial pour accompagner l’ensemble des entrepreneurs.

Dans ce dossier, nous vous facilitons l’accès à l’information sur toutes les aides gouvernementales : fonds de solidarité, activité partielle, télétravail, prêt garanti par l’Etat, loyers… Mis à jour en temps réel, connectez-vous régulièrement.

Vous y trouverez également toutes nos propositions pour renforcer ces mesures de soutien vitales pour les TPE/PME dans cette période et préparer la relance, ainsi que nos interventions dans les médias sur l’actualité liée au reconfinement : fermeture des commerces, protocole sanitaire dans les entreprises, télétravail…

Chefs d’entreprise, dans cette période difficile, dans chaque département, une CPME territoriale est à votre disposition pour vous aider, vous conseiller, vous accompagner. Contactez- votre CPME départementale pour vous renseigner et le cas échéant, adhérez pour pouvoir bénéficier d’un accompagnement conçu sur-mesure pour les TPE-PME. Trouvez les coordonnées de votre CPME départementale.

Bonne lecture !

Consulter notre dossier spécial

Source : https://www.cpme.fr/actualites/economie-et-social/reconfinement-toutes-les-mesures-de-soutien-aux-pme-dans-notre-dossier-special

 

Chefs d’entreprise, consultez le protocole sanitaire national

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été publié lundi 31 août. Depuis le 1er septembre, le port du masque en entreprise, dans des lieux clos, est la règle. L’objectif, limiter la propagation du virus tout en assurant la poursuite de l’activité économique.

La CPME vous informe sur les 7 points à retenir

  • Désignation d’un référent : dans les TPE-PME, cela peut être le dirigeant
  • Le télétravail est recommandé. S’il ne peut être mis en place, s’assurer que toutes les protections nécessaires sont à la disposition des salariés sur le lieu de travail.
  • Les masques doivent être fournis par l’employeur. Pour les masques en tissu, c’est également à l’employeur de les nettoyer.
  • En fonction de votre zone géographique (verte, orange ou rouge), des adaptations des règles sanitaires sont à prévoir.
  • Atelier, open space, bureau individuel : certaines adaptations au port du masque sont possibles, notamment lorsque la règle des 4m2 est respectée.
  • Le nettoyage et la désinfection des espaces de travail doivent être régulièrement effectués.
  • L’employeur n’est pas tenu d’organiser des tests de dépistage pour ses salariés. En revanche, il peut relayer les messages des autorités sanitaires.

Présente depuis le début des concertations, la CPME a été entendue sur plusieurs de ses demandes comme : le maintien de dérogations dans certaines activités comme les HCR et la possibilité donnée aux travailleurs d’être plusieurs dans un véhicule utilitaire. En revanche, la Confédération regrette la grande complexité induite par les différents cas en fonction de la zone géographique d’implantation de l’entreprise.

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a par la suite déclaré que les entreprises disposaient d’un délai pour mettre en œuvre ces mesures. Toutefois, les modalités de contrôle ne sont pas précisées.

Retrouvez toutes les mesures dans le protocole national.

Source : cpme.fr